Le constat du réchauffement climatique et de l’épuisement des ressources fossiles a amené la France à s’engager sur le terrain des énergies propres et renouvelables. Cet engagement, initié par les accords de Kyoto et l’appel d’offre EOLE 2005, puis abouti lors du Grenelle de l’Environnement 2007, prévoit notamment l’installation, d’ici à 2020, de 20 000 MW d’énergie éolienne terrestre.

La France est un pays propice à l’installation d’éoliennes.

Elle a le 2ème potentiel éolien d’Europe derrière la Grande Bretagne avec 3 régimes de vents complémentaires (Sud Ouest, Sud Est, Nord) qui permettent une production continue.

Chaque kilowattheure produit par l’énergie éolienne offre plusieurs avantages :

• Evite l’usage d’énergies fossiles polluantes dont les réserves sont limitées (gaz, pétrole, uranium…)

• Diminue les risques liés à l’utilisation du nucléaire, notamment dans la gestion des déchets,

• Augmente notre indépendance énergétique,

• Utilise une ressource gratuite, disponible, illimitée et propre,

• Assure une production et une consommation locale, qui limite les pertes énergétiques liées au transport.

L’énergie éolienne répond pleinement aux critères d’un développement durable :

• L’énergie dépensée pour construire des éoliennes est compensée dès les 3 premiers mois d’utilisation.

• Après 20 ans d’exploitation, les éoliennes sont remplacées ou démantelées et le site remis en état.