Dès 2012, VALOREM avait choisi le parc éolien d’Arfons pour lancer sa première campagne de financement participatif.

Le Crédit Coopératif, partenaire de l’opération, avait alors inauguré une nouvelle offre d’épargne à destination des particuliers. Fléchée précisément vers ce parc éolien et ouverte exclusivement à la population riveraine, cette formule innovante était expérimentée pour la première fois en France.

Les souscripteurs avaient l’assurance que la banque transformerait leur épargne en un crédit au profit de VALOREM, propriétaire du parc éolien. En échange de quoi ils recevraient une rémunération défiant toute concurrence puisque elle était de 5,25 % alors que le taux du livret A n’était que de 1,75 % (ce taux est passé à 0,75 % depuis). La somme placée devait rester bloquée 3 ans et les intérêts versés à chaque date anniversaire.

La formule a séduit 17 familles et réuni 273 500 €. L’objectif initial (250 000 € collectés en 45 jours) avait été déplafonné pour permettre la participation de tous.

Le remboursement des sommes placées a eu lieu comme prévu ce 1er janvier 2016, après le versement chaque année des intérêts. Cette opération se solde ainsi par une expérience positive aussi bien pour VALOREM et la banque que pour les épargnants qui ont pu constater que la société tenait ses promesses.

Fort de ce premier succès, et avec la loi sur le crowdfunding votée en 2014, VALOREM a lancé 4 nouvelles campagnes de collecte via internet, dont la dernière est en cours jusqu’au 24 mars 2016. Pour la deuxième fois, elle concerne un parc éolien tarnais, celui d’Albine, dont le chantier démarrera en avril 2016.

Plus d’informations sur www.lendosphere.com.