Du 1er octobre au 30 novembre 2015, les particuliers pourront investir directement dans le parc éolien de Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique), via la plateforme internet Lendosphere. L’objectif est d’associer les riverains aux retombées économiques générées par ce parc, tout en participant concrètement au développement des énergies renouvelables.

Les particuliers peuvent prêter à partir de 50€, et sans limite d’investissement. Le taux d’intérêt annuel est fixé à 5 %, bonifié à 7 % pour les habitants des cantons riverains du parc.

Avec un objectif de récolte de 500 000€, c’est la plus importante campagne de financement participatif jamais lancée en France par internet pour les énergies renouvelables.

A l’invitation de VALOREM, le 29 septembre 2015, une dizaine de personnes sont montées dans l’une des éoliennes d’Arfons : élus de l’Aude, association Pôle Energies 11, journalistes et représentants des services de l’état du Tarn.

Par une belle et venteuse journée, ce fut l’occasion de découvrir, en compagnie des professionnels VALEMO (en charge de l’exploitation du parc), le fonctionnement d’une éolienne, ses caractéristiques, sa technologie de pointe et de partager les points de vue.

Lire l’article de La Dépêche du 05 octobre 2015

Lire l’article de La Semaine de Castres et du Tarn

Dans son Carnet de Campagne du 26 août 2015, Philippe Bertrand a interviewé Patrick Sabin, maire d’Escource et initiateur d’une démarche TEPOS au sein de la Communauté de Communes de la Haute Lande. Celle-ci vient de recevoir une dotation de 500 000 €, au titre des TEPCV (Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte).

Un TEPOS « Territoire à Energie POSitive » vise à réduire ses besoins d’énergie au maximum, par la sobriété et l’efficacité énergétiques, et de les couvrir par les énergies renouvelables locales.

VALOREM les accompagne pour développer un projet éolien sur la commune d’Escource.

VALOREM, producteur d’énergies vertes indépendant et responsable, est engagé depuis plusieurs années dans l’ouverture de ses projets au financement participatif citoyen.

Avec une douzaine de partenaires de dix pays, VALOREM fait partie d’un programme de recherche initié par la Commission Européenne sur ce sujet : CROWDFUNDRES.

Dans ce cadre, une enquête est proposée à tous les citoyens européens. Son but est de mieux connaître les attentes et le potentiel de développement du financement participatif consacré aux énergies renouvelables en Europe. Pour ne pas laisser toute la place aux seuls investisseurs institutionnels et afin de promouvoir la réappropriation de la production d’énergie par les citoyens.

Le questionnaire ne prend que quelques minutes (cliquez pour choisir votre langue) :

http://www.crowdfundres.eu/survey-citizens/

Cette Web-BD vise à retracer, de façon illustrée et ludique, les grandes étapes de l’histoire de l’énergie du point de vue du citoyen et qui constituent notre inconscient collectif autour de l’énergie.


« En replaçant ces épisodes au fil du temps (évolutions techniques, décisions politiques, initiatives citoyennes, etc), chacun pourra comprendre d’où vient ce rapport particulier que les français entretiennent avec l’énergie et pourra choisir de s’impliquer personnellement dans une transition énergétique locale. Voir l'article en entier »

A quelques mois de la COP 21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, il est important que la France tienne ses engagements de développement des énergies renouvelables.

GREENPEACE interpelle actuellement le Président de la République et lui propose une feuille de route concrète :

⁃ raccorder 720 éoliennes par an, soit 60 par mois, au réseau électrique,

⁃ raccorder 8 km² par an de panneaux solaires photovoltaïques.

Suivez toutes les aventures des Fossiliums sur le site de France Energie Eolienne et sur la chaîne you tube de FEE !

Voir l'article en entier »

Devant le succès de ses précédentes opérations d’investissement participatif et comme VALOREM l’avait promis lors du développement du projet éolien d’Albine, une 1ère offre de participation citoyenne est proposée aux habitants, via la plateforme LENDOSPHERE.

Pour plus d’informations, lire le communiqué de presse diffusé à cette occasion.