La Montagne Noire est un lieu privilégié où s’affrontent 2 grandes familles de vents :

– ceux qui proviennent de l’Atlantique, chargés d’humidité, assez doux en hiver, assez frais en été

– ceux qui montent de la Méditerranée, caractéristique de la région.

Le « marin » est ascendant et générateur de pluies. Passé les crêtes, il est relayé par « l’autant », chaud et sec. En sens inverse, « le cers » apporte la pluie sur le versant septentrional tandis que « la tramontane », en descendant dessèche le Haut Languedoc.

Il en résulte que le plus souvent les sommets et les hauts plateaux de la Montagne Noire sont pris dans les nuages et la visibilité est souvent atténuée.

Nos mesures de vent montrent une vitesse moyenne annuelle de 7.8 m/s (soit 28 km/h) à 70 mètres de hauteur avec des vents dominants très orientés soit Sud-Est soit Nord-Ouest.