Mardi 24 janvier, à l’occasion de l’ouverture des Assises de l’Energie, VALOREM lance sa deuxième campagne de financement participatif dans le Médoc, sur sa plateforme partenaire Lendosphère.

Un objectif de 100 000€ en un mois

Il est important pour VALOREM de permettre aux citoyens et aux collectivités de bénéficier directement des richesses générées sur leur territoire. Inépuisables, propres et sûres, les énergies renouvelables sont des biens communs, que nous entendons partager.
Cette opération a pour objectif la collecte de 100 000€, sur 30 jours. Le plafond est fixé à 2 000€ par personne et à 10 000€ pour les habitants du Médoc, avec une rémunération au taux d’intérêt annuel brut de 4%, bonifié à 6% pour les Médocains.
Pour les départements Gironde (33), Landes (40), Dordogne (24), Lot et Garonne (47) et Charente-Maritime (17), le taux est bonifié à 5% et le plafond fixé à 5 000€ par personne.

Participer au développement du tissu économique local

– par la fiscalité
L’argent récolté par la commune de Brach servira à pallier l’absence des recettes générées par la filière bois, anéantie par la tempête de 1999. Les habitants de la commune bénéficieront directement des retombées fiscales du parc qui financeront en partie l’emprunt de la commune pour la construction d’un complexe scolaire (école et restauration).

– par les commandes locales
Valoriser les ressources des territoires, c’est aussi préférer les entreprises régionales dans la réalisation de ces projets d’aménagement. Ainsi pour la construction du parc de Brach Energies, l’entreprise SIGNORET, de Hourtin, a réalisé le lot Voirie et Réseau Divers ; la société SCHNEIDER fournira les onduleurs ; et EXOSUN, à Martillac, est missionnée pour les supports des panneaux solaires mobiles dits « trackers ».

– par l’emploi
Parce que le développement des énergies renouvelables doit se faire pour et avec les habitants, le 22 septembre 2016, en partenariat avec A.DE.L.E et le Département de la Gironde, VALOREM a signé une convention appliquant des clauses d’insertion pour réaliser les chantiers des parcs photovoltaïques du Médoc, une 1ère en France ! VALOREM et sa filiale VALREA dédiée à la construction s’engagent à ce que tous les sous-traitants respectent cette clause en favorisant l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. Sont prioritaires les demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes de moins de 26 ans, les allocataires du Revenu de Solidarité Active et des minimas sociaux, les personnes reconnues Travailleurs Handicapés…

La préparation du terrain a débuté, au mois de septembre 2016, par les opérations de déboisement et de défrichement. La terre a simplement été broyée (et non décapée) sur les horizons superficiels afin de garantir la recolonisation rapide de la molinie, terre d’accueil du Fadet des Laiches, un papillon protégé à l’échelle européenne.

Les travaux se sont poursuivis par la réalisation des pistes intérieures, la clôture et le nettoyage du site en décembre dernier.

Le site est clôturé.

La base vie est installée.

Pendant la durée du chantier, la circulation des camions sera plus dense, restez vigilant !

Rappel : le chantier est interdit au public

Retrouvez ci-dessous la lettre d’information diffusée dans les boîtes aux lettres des habitants de Brach.

Après le succès d’une première campagne en 2015 et à l’occasion du démarrage du chantier en avril, VALOREM propose aux citoyens d’être à nouveau acteurs du projet éolien d’Albine dans le Tarn, sous forme de prêt rémunéré.

Sur la plateforme LENDOSPHERE, ce parc de 8 éoliennes ouvre aujourd’hui et pour 45 jours une campagne d’investissement participatif avec un objectif de 250 000€.

Plus d’informations sur les sites de VALOREM et LENDOSPHERE.

Photomontage du projet éolien d'Albine (Tarn)

Dans le cadre de l’appel d’offre photovoltaïque dit CRE3, le projet de BRACH ENERGIES a été sélectionné par le Ministère de l’Environnement (ainsi que les projets voisins de  SAINTE HELENE ENERGIES et PUY BACOT ENERGIES sur la commune de Sainte Hélène).
Nous voyons là une reconnaissance du travail accompli par VALOREM et ses équipes, mais également par les partenaires locaux qui nous suivent et nous soutiennent depuis plus de 6 ans sans jamais baisser les bras.
Le projet dispose désormais d’un contrat d’achat de l’électricité. Cette dernière étape franchie, il va pouvoir préparer son financement et sa construction.

c

Pour construire un parc photovoltaïque, il est nécessaire d’obtenir des autorisations administratives, au travers notamment d’un permis de construire, ainsi qu’un tarif d’achat de l’électricité produite.

Voir l'article en entier »

Du 1er octobre au 30 novembre 2015, les particuliers pourront investir directement dans le parc éolien de Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique), via la plateforme internet Lendosphere. L’objectif est d’associer les riverains aux retombées économiques générées par ce parc, tout en participant concrètement au développement des énergies renouvelables.

Les particuliers peuvent prêter à partir de 50€, et sans limite d’investissement. Le taux d’intérêt annuel est fixé à 5 %, bonifié à 7 % pour les habitants des cantons riverains du parc.

Avec un objectif de récolte de 500 000€, c’est la plus importante campagne de financement participatif jamais lancée en France par internet pour les énergies renouvelables.

Dans son Carnet de Campagne du 26 août 2015, Philippe Bertrand a interviewé Patrick Sabin, maire d’Escource et initiateur d’une démarche TEPOS au sein de la Communauté de Communes de la Haute Lande. Celle-ci vient de recevoir une dotation de 500 000 €, au titre des TEPCV (Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte).

Un TEPOS « Territoire à Energie POSitive » vise à réduire ses besoins d’énergie au maximum, par la sobriété et l’efficacité énergétiques, et de les couvrir par les énergies renouvelables locales.

VALOREM les accompagne pour développer un projet éolien sur la commune d’Escource.

VALOREM, producteur d’énergies vertes indépendant et responsable, est engagé depuis plusieurs années dans l’ouverture de ses projets au financement participatif citoyen.

Avec une douzaine de partenaires de dix pays, VALOREM fait partie d’un programme de recherche initié par la Commission Européenne sur ce sujet : CROWDFUNDRES.

Dans ce cadre, une enquête est proposée à tous les citoyens européens. Son but est de mieux connaître les attentes et le potentiel de développement du financement participatif consacré aux énergies renouvelables en Europe. Pour ne pas laisser toute la place aux seuls investisseurs institutionnels et afin de promouvoir la réappropriation de la production d’énergie par les citoyens.

Le questionnaire ne prend que quelques minutes (cliquez pour choisir votre langue) :

http://www.crowdfundres.eu/survey-citizens/

Le parc photovoltaïque du BETOUT, à Saint-Hélène (33) est le premier parc photovoltaïque au sol du Médoc.
Fruit d’une collaboration 100% Aquitaine, le parc, propriété d’OMNES Capital, a été développé par VALOREM avec des panneaux FONROCHE installé sur des trackers EXOSUN.
Il a été inauguré par le Préfet de la Gironde le 15 Avril 2015.

Cette Web-BD vise à retracer, de façon illustrée et ludique, les grandes étapes de l’histoire de l’énergie du point de vue du citoyen et qui constituent notre inconscient collectif autour de l’énergie.


« En replaçant ces épisodes au fil du temps (évolutions techniques, décisions politiques, initiatives citoyennes, etc), chacun pourra comprendre d’où vient ce rapport particulier que les français entretiennent avec l’énergie et pourra choisir de s’impliquer personnellement dans une transition énergétique locale. Voir l'article en entier »

A quelques mois de la COP 21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, il est important que la France tienne ses engagements de développement des énergies renouvelables.

GREENPEACE interpelle actuellement le Président de la République et lui propose une feuille de route concrète :

⁃ raccorder 720 éoliennes par an, soit 60 par mois, au réseau électrique,

⁃ raccorder 8 km² par an de panneaux solaires photovoltaïques.

L’éclipse solaire prévue aujourd’hui, en cas de ciel très ensoleillé, provoquera une brusque variation de la production des panneaux photovoltaïques. Celle-ci pourrait baisser de 34 000 MW en Europe, dont 2 000 MW en France, entre 10h et 10h30, 7 000 MW en Italie et 17 000 MW en Allemagne.
RTE et les gestionnaires de réseaux européens ont donc défini un plan d’action afin de maintenir l’équilibre entre la production et la consommation électrique. Voir l'article en entier »

VALOREM innove dans le financement participatif et lance ce 9 février 2015 une opération de prêt à taux bonifié pour les habitants du territoire.

VALOREM souhaite associer les particuliers aux retombées économiques de ses parcs éoliens. Pour cela, le groupe lance une opération de financement participatif en prêts rémunérés sur la plateforme Lendosphere. Cette première opération pour un emprunt de 60.000€, remboursable en 2 ans propose un taux d’intérêt annuel de 5 %, bonifié à 6 % pour les habitants de Picardie, avec des remboursements trimestriels. Voir l'article en entier »

La nouvelle lettre d’information de l’agence VALOREM de Bègles vient de paraître !

Ces photos montrent la construction du parc photovoltaïque du Betout, à Sainte-Hélène, en Gironde. Il est situé sur des friches forestières, parcelles touchées par les tempêtes de 1999 et 2009.

Les panneaux ont été fournis par FONROCHE, entreprise basée près d’Agen et les supports mobiles (trackers) par EXOSUN, installée à Martillac, près de Bordeaux.

Voir l'article en entier »

Fait historique en France : la production d’électricité d’origine renouvelable (hors hydraulique) a dépassé celle du thermique classique (gaz, charbon et fioul).

Au 1er semestre 2014, le thermique représentait 4,7 % de la production électrique, contre 8,7 % en 2013. Le renouvelable, hors hydraulique, a quant à lui couvert 5,7 % de l’électricité (contre 4,5% au 1er semestre 2013).

« Nous sommes cette année en face d’une inflexion profonde, qui correspond aussi à un changement structurel du parc de production français », analyse Hervé Mignon, directeur chez Réseau de transport d’électricité (RTE). Le recours à la production thermique pâtit tout à la fois de la météo clémente, d’un recul de la consommation d’électricité et d’une forte production d’origine renouvelable.»

Les énergies renouvelables prennent leur essor au détriment des énergies thermiques (gaz, charbon, fioul) fortement émettrices de CO2.

La nouvelle lettre d’information du groupe VALOREM vient de paraître !

En juin, la production photovoltaïque a dépassé son record déjà établi en mai dernier. Avec 776 MWh produits, elle atteint ainsi le plus haut niveau jamais atteint par la filière.

Production photovoltaïque mensuelle (Source RTE)

Voir l'article en entier »

La production photovoltaïque a profité de l’ensoleillement exceptionnel des mois de mars et avril derniers. Avec 533 MWh produits en mars et 596 MWh en avril, elle atteint des niveaux observés en été !

Production photovoltaïque mensuelle (Source Aperçu électrique mensuel RTE Avril 2014)

Voir l'article en entier »

Lundi 25 mars dernier, le groupe VALOREM a reçu la double certification aux normes ISO 9001:2008 et 14001:2004, pour ses activités de prospection, études, développement, achats, financement, construction, vente et exploitation de projets et de centrales de production d’énergies renouvelables.

L’obtention de la certification ISO 9001:2008 garantit aux clients de VALOREM et de ses filiales VALREA (Construction et mise en exploitation de projets de centrales de production d’énergies renouvelables) et VALEMO (exploitation et maintenance de centrales de production d’énergies renouvelables) leur implication dans la satisfaction de leurs attentes à tous les stades d’un projet d’énergie renouvelable. Téléchargez le certificat ici.

La certification à la norme ISO 14001:2004, atteste quant à elle, de l’ensemble des dispositifs mis en place pour réduire et maîtriser l’impact environnemental des activités du groupe. Téléchargez le certificat ici.

Pour Jean-Yves Grandidier, président de VALOREM, « cette certification vient enfin confirmer nos valeurs dans le travail. Chez VALOREM, la satisfaction client et le respect de l’environnement ont toujours été au centre des préoccupations… ».

Le projet se situe à l’extérieur de la zone urbanisée de Brach, sur un secteur touché par les tempêtes de 1999 puis 2009, et non reboisé actuellement.

Localisation à l'échelle de la commune

Voir l'article en entier »

Le parc photovoltaïque de BRACH ENERGIES sera équipé de modules photovoltaïques montés sur des suiveurs solaires ou « trackers ».

Panneau en silicium polycristallin

Les modules en silicium polycristallin

Fabriquée dans le Lot et Garonne (47) par FONROCHE ENERGIE, cette technologie offre un rendement énergétique élevé. Composé de plusieurs cristaux, le silicium donne un aspect bleuté et non uniforme aux panneaux.

Les supports de modules : les trackers ou suiveurs solaires

Les modules seront installés sur des suiveurs solaires EXOTRACK 1 axe HZ. Ces « trackers » sont conçus, développés et fabriqués par la société EXOSUN, basée en Gironde. Leur caractéristique principale réside dans le suivi solaire : les panneaux photovoltaïques suivent la course du soleil du matin jusqu’au soir et se placent complètement à l’horizontal à midi. Ainsi, par rapport à une installation fixe et pour une surface de panneaux identique, on optimise la production du parc. Son intégration environnementale est aussi améliorée.

Voir l'article en entier »

Les photomontages donnent une première idée de l’intégration du parc photovoltaïque dans le paysage.

Simulation visuelle aérienne du parc photovoltaïque de Brach.

Voir l'article en entier »