Mardi 24 janvier, à l’occasion de l’ouverture des Assises de l’Energie, VALOREM lance sa deuxième campagne de financement participatif dans le Médoc, sur sa plateforme partenaire Lendosphère.

Un objectif de 100 000€ en un mois

Il est important pour VALOREM de permettre aux citoyens et aux collectivités de bénéficier directement des richesses générées sur leur territoire. Inépuisables, propres et sûres, les énergies renouvelables sont des biens communs, que nous entendons partager.
Cette opération a pour objectif la collecte de 100 000€, sur 30 jours. Le plafond est fixé à 2 000€ par personne et à 10 000€ pour les habitants du Médoc, avec une rémunération au taux d’intérêt annuel brut de 4%, bonifié à 6% pour les Médocains.
Pour les départements Gironde (33), Landes (40), Dordogne (24), Lot et Garonne (47) et Charente-Maritime (17), le taux est bonifié à 5% et le plafond fixé à 5 000€ par personne.

Participer au développement du tissu économique local

– par la fiscalité
L’argent récolté par la commune de Brach servira à pallier l’absence des recettes générées par la filière bois, anéantie par la tempête de 1999. Les habitants de la commune bénéficieront directement des retombées fiscales du parc qui financeront en partie l’emprunt de la commune pour la construction d’un complexe scolaire (école et restauration).

– par les commandes locales
Valoriser les ressources des territoires, c’est aussi préférer les entreprises régionales dans la réalisation de ces projets d’aménagement. Ainsi pour la construction du parc de Brach Energies, l’entreprise SIGNORET, de Hourtin, a réalisé le lot Voirie et Réseau Divers ; la société SCHNEIDER fournira les onduleurs ; et EXOSUN, à Martillac, est missionnée pour les supports des panneaux solaires mobiles dits « trackers ».

– par l’emploi
Parce que le développement des énergies renouvelables doit se faire pour et avec les habitants, le 22 septembre 2016, en partenariat avec A.DE.L.E et le Département de la Gironde, VALOREM a signé une convention appliquant des clauses d’insertion pour réaliser les chantiers des parcs photovoltaïques du Médoc, une 1ère en France ! VALOREM et sa filiale VALREA dédiée à la construction s’engagent à ce que tous les sous-traitants respectent cette clause en favorisant l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. Sont prioritaires les demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes de moins de 26 ans, les allocataires du Revenu de Solidarité Active et des minimas sociaux, les personnes reconnues Travailleurs Handicapés…