Catégorie : 1.3 Où en est le projet ?


Fort de son 1er succès avec le financement local et citoyen du parc éolien en Seine Maritime à Tôtes, VALOREM et Tudigo s’associent à nouveau pour proposer aux citoyens de participer à la transition énergétique et de bénéficier des retombées économiques de leur territoire.

Les informations pour investir dans le projet photovoltaïque de Noé en Haute-Garonne

Les informations pour investir dans le projet d’Alzonne dans l’Aude 

Les résultats de la deuxième vague de l’appel d’offres photovoltaïques au sol CRE 4 sont parus vendredi 28 juillet 2017 : les 5 projets déposés par VALOREM, dont celui de Noé, ont tous été sélectionnés pour un total de 32 MWc.

Le projet de Noé dispose désormais de toutes les autorisations nécessaires à sa construction. VALOREM va entamer les démarches nécessaires à la préparation du chantier, notamment son financement. Le parc photovoltaïque de Noé devra être mis en service d’ici juillet 2019.

Pour cet appel d’offres, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a souhaité valoriser le financement participatif via un dispositif de bonus pour les projets proposant de telles initiatives. Le projet de Noé proposera ainsi une large part (à partir de 40 %) de son capital à la participation citoyenne.

Porté par le groupe VALOREM depuis 2010, le projet a été autorisé par la Préfecture et ses services de l’Environnement en fin d’année dernière.

D’une superficie de 4 ha, il est situé sur les parcelles de l’ancienne gravière remblayée de la société CEMEX, un peu avant la voie ferrée reliant Toulouse à Tarbes. Ce projet jouxte la centrale photovoltaïque au sol de LAVERNOSE-LACASSE (8,5 ha), elle aussi développée par VALOREM et actuellement en construction.

L’obtention de ce permis de construire marque une nouvelle fois l’attachement du groupe VALOREM à l’énergie photovoltaïque et au territoire des Midi-Pyrénées.

Prochaine étape : Obtenir un tarif d’achat de l’électricité Voir l'article entier »

Pendant la durée d’ouverture de l’enquête publique, du mercredi 21 mai au lundi 23 juin 2014, VALOREM a mis à votre disposition 2 extraits de l’étude d’impact du projet photovoltaïque de Noé : le Sommaire et le Résumé Non Technique.

Pendant cette période, l’intégralité de l’étude d’impact était consultable aux heures d’ouverture de la mairie de Noé (du lundi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 8h30 à 12h). Pour recueillir vos observations, un registre était à votre disposition ainsi qu’un commissaire-enquêteur, présent en mairie le mardi 27 mai de 15h à 18h, le vendredi 6 juin de 15h à 18h, mercredi 11 juin de 15h à 18h et samedi 21 juin de 9h à 12h.

Document de référence du projet, l’étude d’impact synthétise les études qui ont été réalisées afin de déterminer sa faisabilité.

A partir de l’état initial du site, l’étude d’impact évalue les enjeux liés au projet, le justifie et le décrit, analyse ses impacts positifs et négatifs et préconise des mesures de réduction.

Elle est réalisée par une équipe d’experts (naturalistes, paysagistes, architectes, géomètres…) et s’appuie sur le Code de l’Environnement.

Diffusée dans les boîtes aux lettres des habitants de Noé, cette lettre d’information propose un point sur l’avancement du projet photovoltaïque. Elle informe également de l’enquête publique qui se déroulera du 21 mai au 23 juin prochain dans la commune.


En cliquant ici, vous pouvez téléchargez la lettre d’information distribuée.

Dans le cadre de l’instruction de notre demande de permis de construire, le Préfet organise une enquête publique du mercredi 21 mai au lundi 23 juin 2014.

Avec les différentes études à disposition, les habitants auront la possibilité d’approfondir leur connaissance du projet photovoltaïque, de poser des questions et formuler des remarques dans le registre mis à disposition aux heures d’ouvertures de la mairie de Noé (du lundi au vendredi de 14h00 à 18h00 et le samedi de 8h30 à 12h00).

Un commissaire-enquêteur sera également présent en mairie pour recueillir vos observations :

– le mardi 27 mai de 15h00 à 18h00,

– le vendredi 6 juin de 1500h à 18h00,

– le mercredi 11 juin de 15h00 à 18h00,

– le samedi 21 juin de 9h00 à 12h00.

A l’issue de l’enquête, il remettra son avis ainsi que ses recommandations au Préfet de la Haute-Garonne.

L’avis d’ouverture de l’enquête publique est consultable en cliquant sur ce lien.

Initié en 2010, le projet a fait l’objet d’une demande de permis de construire, déposée en août 2013. Elle est actuellement en instruction auprès des services de l’Etat en Préfecture.

Par ailleurs, afin d’obtenir un contrat de vente de l’électricité produite, ce projet a été présenté à l’appel d’offre national de septembre 2013 de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), relatif à la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire d’une puissance supérieure à 250 kWc. Cet appel d’offre privilégie le développement des centrales au sol sur les sites dégradés (friches industrielles, anciennes carrières ou décharges…). Les projets sont classés selon des critères économiques, industriels, réglementaires et environnementaux. Les meilleurs sont sélectionnés et obtiennent leur contrat d’achat. Ils peuvent ainsi financer leur construction. Les résultats sont attendus au cours du 1er semestre 2014.

Voir l'article entier »