Le projet photovoltaïque de Noé a été initié en 2010. Après la réalisation de différentes études (sur le milieu humain, l’environnement, le paysage, le potentiel solaire…), VALOREM a déposé en août 2013, pour le compte de la société Noé Energies, une demande de permis de construire. La Préfecture a délivré l’arrêté de permis de construire en fin d’année 2015. Lauréat en juillet 2017 de l’Appel d’offres CRE 4, le projet entame les démarches nécessaires à la préparation du chantier, notamment son financement. Le parc photovoltaïque de Noé devra être mis en service d’ici juillet 2019.

Le site d’implantation se trouve à la limite intercommunale entre Lavernose-Lacasse et Noé, sur l’ancienne carrière de la CEMEX. Ces parcelles, d’une superficie totale de 4,5ha, ont été remblayées et ne sont plus utilisées. L’implantation d’un parc photovoltaïque permettra de les valoriser en leur donnant un nouvel usage industriel, durable et non délocalisable : la production d’électricité à partir du soleil, une ressource renouvelable !

Plan de masse du projet photovoltaïque de Noé

Les caractéristiques du projet :

– Puissance de 1.9 MWc

– Surface clôturée de 3.7 ha

– Production estimée à 2 671 MWh /an, soit les besoins domestiques de près de la moitié des habitants de Noé (chauffage et eau chaude électrique inclus)

– Le parc sera équipé de panneaux photovoltaïques de type « trackers ». Mobiles tels des tournesols, ils suivent la course du soleil et permettent d’augmenter la production d’énergie du parc en réduisant le nombre de panneaux nécessaires.