Suite à l’enquête publique qui s’est déroulée en novembre 2014, la Commissaire-enquêteur a rendu un avis favorable avec des recommandations visant à améliorer l’intégration du projet dans son environnement.

Ainsi, VALOREM s’est engagé auprès de la mairie de Sainte-Rose à :

– Prendre en charge la formation de 2 ou 3 jeunes de la commune au métier de technicien de maintenance, pour leur assurer à terme un emploi dans le cadre de l’exploitation du parc éolien ;

– Donner la priorité à des sociétés de Sainte-Rose lors du choix des sous-traitants pour les travaux de construction du parc, le tout à compétences et propositions techniques et financières égales ;

– Donner la priorité à des sociétés locales d’insertion pour la réalisation des travaux, et notamment les aménagements paysagers ;

– Participer à la sensibilisation aux Energies Renouvelables et aux économies d’énergies auprès de la population, sous la forme du versement d’une subvention annuelle à une association locale ;

– Participer à des actions pédagogiques auprès des écoles locales (module pédagogique adapté) ;

– Organiser des visites du parc (scolaires, touristes…) et formation d’employés de la mairie pour la tenue de ces visites par la suite.

Par ailleurs, la Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles, garant de la bonne intégration et de la compatibilité entre les activités agricoles et éoliennes, a rendu un avis positif en mai 2015.

Le projet est en bonne voie mais a encore un peu de chemin à parcourir. En effet, il doit désormais passer en Commission Départementale des Sites Nature et Paysage puis en Commission Régionale PV-éolien.