Zone d'implantation potentielle

Les études réalisées sur les milieux humain et naturel ont permis d’identifier les enjeux du site.

En concertation avec les services de l’Etat, VALOREM les a analysé pour définir l’implantation la plus adaptée au regard de l’environnement, la réglementation, le paysage….
Pour cela, nous avons comparé plusieurs variantes puis choisi l’implantation optimale.

Pour déterminer l’emplacement, le nombre et le type des éoliennes, nous avons donc pris en compte :
– le respect d’une distance suffisante vis-à-vis des riverains,
– la direction des vents dominants,
– la disponibilité foncière,
– l’aérodynamisme qui impose un espacement minimum entre chaque machine,
– la compatibilité avec l’environnement et les usages actuels du site,
– l’intégration paysagère,
– les contraintes techniques et réglementaires.

Variante 1 : 8 éoliennes réparties sur 2 zones, non alignées

Variante 2 : 6 éoliennes à intervalles égaux

Variante 3 : 4 éoliennes, ligne souple et régulière

Choix final d’implantation : Aérée, la variante 3 comporte le moins d’enjeux sur les oiseaux et les chauve-souris. C’est la plus harmonieuse et la mieux adaptée au paysage d’accueil, tout en permettant une bonne production énergétique. Moins nombreuses, les éoliennes sont mieux placées par rapport aux vents dominants.

Implantation finale : variante n°3 avec 4 éoliennes

Répartition des éoliennes de l'implantation finale

Schéma d'élévation