Retour à l’emploi sur la plus grande centrale solaire de l’Aube – Visite de chantier du parc photovoltaïque de Lassicourt sur l’aérodrome de Brienne-le-Château

1 mars 2019

Jeudi 7 mars à 10h au niveau de l’aire d’accueil
de l’aérodrome de Brienne-le-Château

 Jean-Yves GRANDIDIER, président de VALOREM et Monsieur Bruno BAUDOUX, président de la SEM ENERGIE vous invitent à la visite de chantier du parc solaire de Lassicourt en présence de Philippe PICHERY, président du Conseil Départemental de l’Aube et Pierre FRISON, Président de l’Association ENTRAIDE, partenaire local pour le déploiement des clauses d’insertion. Financement participatif record pour une collecte locale, clauses d’insertions sociales, énergie verte, soutien des collectivités : le parc photovoltaïque réunit tous les ingrédients d’un projet exemplaire, développé avec et pour les habitants de l’Aube.

Seront également présents :

  • Monsieur Daniel CHAUCHEFOIN, président de la Communauté de Communes des Lacs de Champagne,
  • Madame Joëlle PESME et Monsieur Jean-Marie COUTORD, conseillers départementaux du canton de Brienne-le-Château,
  • Madame Martine ROGER, maire de Lassicourt,
  • Madame Irène EULRIET, Directrice de la SEM YONNE ENERGIE, partenaire du projet.

Plan d’accès

LASSICOURT - CARTE ACCES PAR LA RD 396

Le 27 août dernier, VALOREM, la SEM ENERGIE, le Département de l’Aube et l’association d’insertion ENTRAIDE ont signé une convention de partenariat pour inclure des clauses d’insertion dans les marchés de VALREA, la filiale de construction de VALOREM. Via cette convention, VALOREM et la SEM ENERGIE se sont engagés à ce que 7% des heures totales de travail soient réservées aux personnes éloignées de l’emploi. Sont prioritaires : les allocataires du Revenu de Solidarité Active et des minimas sociaux, les demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes de moins de 26 ans ou encore les personnes reconnues Travailleurs Handicapés. Cette initiative est une première en région Grand Est !

6 mois après le début de la construction, les panneaux photovoltaïques et les structures sont arrivés sur site. Le chantier est désormais en plein pic d’activités. Actuellement, neuf salariés travaillant sur le chantier sont des personnes en insertion. Au total, ce sont près de 14 personnes qui ont pu intégrer les différentes équipes (Ent. EIFFAGE, Ent. STI NORLAND, Ent. POIRIER)

 

Avec ses 17 MWc, le projet de Lassicourt est le plus grand parc photovoltaïque au sol jamais développé par VALOREM. Il produira à lui seul l’électricité hors chauffage de la moitié d’une ville comme Troyes. Le chantier s’est ouvert en octobre 2018, après une campagne de financement participatif record où plus de 150 prêteurs de l’Aube et des départements limitrophes ont réuni plus d’un million d’euros via les plateformes de crowdfunding Lendosphère et Lumo. Plus de la moitié du financement du projet (hors crédit bancaire) émane du territoire. VALREA, filiale construction de VALOREM, prévoit une mise en service effective avant l’été.

 

Pour Bruno BAUDOUX, président de la SEM ENERGIE : « La SEM ENERGIE est une entreprise au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants. Positionnée entre le tout public et le tout privé, la SEM ENERGIE se caractérise par sa nature d’entreprise commerciale, ainsi que par sa vocation à satisfaire l’intérêt général et à privilégier les ressources locales. Le site photovoltaïque de Lassicourt s’inscrit pleinement dans la politique de développement économique et de diversification énergétique que nous menons depuis 30 ans »

 

Pour Jean-Yves GRANDIDER, président de VALOREM : « Le parc solaire de Lassicourt réunit les trois piliers du développement durable, l’environnemental, l’économique et le social, et témoigne de la pertinence de développer des centrales photovoltaïques au Nord comme au Sud. »

 

Pour Pierre FRISON, président de l’ENTRAIDE : « Trop longtemps, on a opposé l’économie au social alors que l’un ne va pas sans l’autre. La démarche de VALOREM et de la SEM ENERGIE qui a consisté à inscrire dans le cahier des charges une obligation pour ses sous-traitants de réserver à minima 7 % des heures de travail aux personnes en insertion est une réelle opportunité que mon équipe va saisir pour convertir cette période d’insertion en une possible chance d’un retour pérenne à l’emploi. »

 

Par mesure de sécurité, merci de prévoir des chaussures fermées, de type chaussures de sécurité ou à défaut de randonnée.

 

Contact presse : 

VALOREM 

Florian Fillon – Chef de projets

07 75 11 43 00 – florian.fillon@valorem-energie.com

Marie Woiret – Chargée de Communication

05 56 49 83 86 – marie.woiret@valorem-energie.com

 

SEM Energie

Guillaume Rollat – Directeur

03 25 70 64 65contact@semenergie.fr

 

A propos de la SEM Energie :

S.E.M. ENERGIE est une Société d’Économie Mixte créée en 1989 dans une volonté d’associer les collectivités locales à des partenaires privés. En ce sens, son actionnariat se caractérise par la mixité public et privé. Basée à Troyes, la société est composée du Département de l’Aube, de la Ville de Troyes, de l’Agglomération de Troyes, de la Caisse des Dépôts et Consignation et de la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne Ardenne.  La SEM ENERGIE a déjà investi dans de nombreux projets d’énergies renouvelables comme la chaufferie biomasse bois et paille de Rosières-Près-Troyes, les réseaux de chaleur des Chartreux à Troyes et de La Chapelle-Saint-Luc / Les Noës-Près-Troyes, des toitures photovoltaïques à Creney-Près-Troyes et Sainte-Savine et aussi dans le parc éolien de Lhuitre-Dosnon-Grandville, parc développé et exploité par VALOREM.

Plus d’informations sur  www.semenergie.fr

 

A propos de VALOREM S.A.S. :

Opérateur français et indépendant en énergies vertes, le groupe VALOREM maîtrise tout le processus de valorisation des énergies renouvelables, du développement à l’exploitation-maintenance en passant par des prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage, de construction ou d’audit. Pionnier de l’éolien en France et fort de ses 180 collaborateurs, VALOREM est également présent aux Caraïbes, en Amérique Latine, en Europe et en Afrique.

Depuis 2014, Valorem est certifié ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 et depuis 2017 OHSAS :18001.

Plus d’information sur : www.valorem-energie.com

 

A propos de l’ENTRAIDE :

L’association « L’Entraide » a un agrément préfectoral lui permettant d’intervenir sur les cantons de BAR-SUR-AUBE, BRIENNE-LE-CHATEAU et VENDEUVRE-SUR-BARSE (104 communes). Elle a pour missions de faciliter l’accès à l’emploi des personnes en difficulté d’insertion professionnelle dans le cadre de parcours individualisés, permettant d’associer des actions d’accompagnement social, d’orientation, de formation et d’insertion professionnelle, informer, orienter et accompagner en construisant avec les personnes éloignées de leur emploi leur parcours professionnel ; mettre en œuvre les politiques d’insertion de l’Etat et du Conseil Départemental sur leur zone de compétences ;informer et mobiliser les Collectivités locales et les entreprises des dispositifs existants.

Ce, afin de faire converger tous les efforts pour faciliter les chances d’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi.

Chaque année, L’Entraide permet à 30-35 personnes accidentées de la vie, de retrouver le chemin de l’emploi. Ainsi, en 35 ans d’existence, ce sont près de 900 personnes qui ont retrouvé le chemin de l’emploi et/ou de la formation.

 

A propos du Conseil départemental de l’Aube :

Chef de file de l’action sociale sur le territoire aubois, le Département de l’Aube, a pleinement joué son rôle en mettant en relation l’entreprise VALOREM et l’association l’Entraide pour la mise en place d’un partenariat qui  permettra  à  des  publics  éloignés  de  l’emploi  de contribuer à un projet économique important pour le territoire.

Dans le cadre de la loi du 1er décembre 2008, le Département de l’Aube a en charge l’organisation et la coordination du dispositif RSA sur son territoire. En quelques chiffres, ce sont 60,7 M€ au budget 2018 du Département de l’Aube, près de 9 000 allocataires pour un revenu minimum garanti de 535€ /mois.