A l’image du parc photovoltaïque tout proche et actuellement en construction à Lavernose-Lacasse, le projet de Noé contribue à la reconversion de l’ancienne carrière en valorisant ces terrains. Qualifiés de friches industrielles, dégradés par leur ancien usage en tant que stockage de déchets inertes provenant du BTP, ils sont difficilement exploitables pour d’autres usages.

Avant

Après (photomontage)

Outre la production d’une électricité propre et des retombées financières locales, le projet prévoit des actions en faveur de l’écologie du site : semences de plantes utiles aux abeilles, fauche annuelle, restauration des corridors écologiques existants mais dégradés par l’ancienne activité du site (mares et rives boisées…).