Initié en 2010, le projet a fait l’objet d’une demande de permis de construire, déposée en août 2013. Elle est actuellement en instruction auprès des services de l’Etat en Préfecture.

Par ailleurs, afin d’obtenir un contrat de vente de l’électricité produite, ce projet a été présenté à l’appel d’offre national de septembre 2013 de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), relatif à la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire d’une puissance supérieure à 250 kWc. Cet appel d’offre privilégie le développement des centrales au sol sur les sites dégradés (friches industrielles, anciennes carrières ou décharges…). Les projets sont classés selon des critères économiques, industriels, réglementaires et environnementaux. Les meilleurs sont sélectionnés et obtiennent leur contrat d’achat. Ils peuvent ainsi financer leur construction. Les résultats sont attendus au cours du 1er semestre 2014.