L’étude de faisabilité a pour but de déterminer les caractéristiques du parc (nombre d’éoliennes, localisation, dimensions) tout en veillant à son adéquation avec son territoire d’accueil. Pour cela, VALOREM a mandaté des bureaux d’études ou experts indépendants qui ont mené différentes études sur le site.

– L’étude paysagère, réalisée par la paysagiste Marie-Pierre GOSSET, vise à intégrer au mieux les éoliennes à leur environnement. Elle dessine la forme du futur parc : répartition (en ligne, en courbe, en bouquet), espacement, points de vue emblématiques…

L’étude environnementale, menée par le CPIE Vallée de la Somme, a porté sur les oiseaux, les chauves-souris, la faune terrestre et la flore. Pendant un cycle biologique annuel, des spécialistes recensent les différentes espèces, enregistrent leur occupation du site et analysent les impacts du futur parc éolien.

L’étude acoustique, par la société ALHYANGE, a mesuré le bruit ambiant depuis les habitations les plus proches. La contribution sonore des éoliennes est ensuite simulée pour s’assurer du respect de la réglementation.

L’étude du potentiel éolien vise à estimer le gisement de vent sur le site afin de prévoir la production du futur parc.